Article 028 du 28.04.2017 Léia Vandooren

Léia Vandooren

Astella. Éclats de la pensée

Abstract : L’objet de cet article est d’ouvrir une réflexion autour de l’évolution esthétique et sémantique de l’art à partir des liens qui se tissent entre deux territoires : l’atelier et le musée. Sur ces deux terrains de l’art se développent des modes de productions permettant de penser leur contexte, entrainant la « dissolution du cadre du tableau » vers une pluralité des processus, des médiums et des modes de monstration. Installation, art contextuel, in situ, performance, autant de pratiques artistiques émergentes au cours du XXe siècle qui se rejoignent en un point : leur nature processuelle. Donner forme, travailler la matière, penser un objet qu’il soit sculpture, peinture, vidéo, installation, etc. génèrent une esthétique, un mouvement ancré dans un réel, fruit d’une expérience physique et intellectuelle dont l’atelier porte les marques.

Mots clés : atelier, contexte, processus, art processuel, modes de production, espace d’exposition, esthétique, modes de monstration, actualité

texte : Astella – Leia Vandooren