ÉVÉNEMENTS

Projet 1723 (pratiques curatoriales) à Athènes (5899) pour la Documenta 14

4-10 avril 2017 : plus d’informations


Projet ABCD (représentation des pratiques alimentaires

Première exposition sur Instagram : https://www.instagram.com/hors_d_oeuvres/


Worshop avec l’artiste Aurélie Pétrel

1-2 mars 2017, ENSP


EXPOSITION MILIEU (Ens de Lyon et Ensp d’Arles)

1er février- 15 mars 2017, galerie de la bibliothèque Diderot de Lyon


EXPOSITION MILIEU (Ens de Lyon et Ensp d’Arles)

22-25 novembre 2016 galerie Arena, Arles


EXPOSITION UBIQUITÉ

12 – 29 octobre 2016 – Galerie Arena de l’ENSP – 16 rue des Arènes – Arles

Dans le cadre d’Octobre numérique 2016, sur une proposition de Jean-Louis Boissier, le laboratoire Prospectives de l’image (PI) de l’École nationale supérieure de la photographie lance l’opération « Ubiquité ».

Le laboratoire, dédié à la recherche sur les nouvelles pratiques de l’image dans leurs dimensions numériques, développe à cette occasion, et grâce au designer Matthieu Cherubini, une application de reconnaissance de formes destinée aux smartphones.

Ainsi, la caméra du téléphone augmentée de cette application est guidée par la recherche de signes spécifiques qui dépendent du scénario adopté par chaque artiste : des codes de lisibilité du végétal pour Jean-Louis Boissier, des périmètres de villes en conflit pour Caroline Bernard, des archétypes formels pour Fanny Terno, ou encore des figures géométriques collectées dans l’espace urbain pour Barnabé Moinard. D’autres pistes se dessinent lors de différents workshops.

Semaine, la revue d’art contemporain publiée par les éditions Analogues, consacre son numéro 406 au projet et retrace l’ensemble du processus de recherche depuis l’ubiquité jusqu’à la diversité des expérimentations artistiques menées.


INVITATION & CONFÉRENCE

Jean-Louis Boissier, le 11 octobre 18h, auditorium ENSP Arles


INVITATION WORSHOP PROJET MILIEU – ENS DE LYON – ENSP ARLES

l’artiste Dieudonné Cartier les 4 et 5 octobre 2016, ENSP Arles


INVITATION & CONFÉRENCE

de l’atiste Cédric Delsaux les 4 et 5 octobre 2016, ENSP Arles


PROJET CNAP-ENSP

Projet de commissariat – Troisième édition du partenariat entre le CNAP (Centre national des arts plastiques)  et l’ENSP.
Vernissage le 4 juillet 2016, galerie ARENA, ENSP – Arles. Du 5.07 au 25.09 2016

Commissaires de l’exposition :
Amélie Blanc, Alice Millet, Camille Kirnidis, Lexane Laplace


(Aliment – Boisson – Condiment – Document)

BANQUET VENTRE-DIEU – Restitution – Arles le 10 juin 2016, les Alyscamps

Fabien Vallos, Quentin Carrierre, Tanguy Gatay, Diane Moulenc, William Nefussi, Léia Vandooren, Iris WInckler.


RESTITUTION DU PARCOURS DE RECHERCHE ENS LYON – ENSP ARLES

Avec : Étienne Bigne, Amélie Blanc, Adrien Brussow, Juliette Degennes, Robin Denz, Tanguy Gatay, Kuzmina Iuliia,  Ninon Johannes, Olivier Kérével, Sarah Kowalczewski,
Marine Lemonnier, Sigismondi Luca, Hughes Megan, Juliette Stella.

exposition Milieux – galerie Arena – 21 avril 2016


INVITATION & CONFÉRENCE

Conférence Jean-Christophe Bailly et Bertrand Stofleth

Le 21 avril 2016 — Auditorium — Ensp Alres

♦ conf ♦


INVITATION ET ARC

Les 4 et 6 avril 2016 invitation de l’artiste et photographe Thierry Fontaine


INVITATION

Le 30 mars 2016 invitation de Sylvie Boulanger, directrice du CNEAI.        

♦conf.♦ 


INVITATION ET ARC

Les 30 et 31 mars 2016 invitation de l’artiste et photographe Philippe Bazin


INVITATION ET ARC

Les 29 et 30 mars 2016 invitation de l’artiste et poète Alessandro De Francesco    

♦conf.♦                   ♦article♦


WORKSHOP : THE-READY-TO-HAND

Les 22, 23 et 24 mars 2016 le Laboratoire FIG accueille le collectif A CONSTRUCTED WORLD à réaliser une installation performée intitulée The-Ready-to-Hand

Avec : Aldredo Coloma, Lola Ertel, Victor Jaget, Apolline Lamoril, Diane Moulenc, Fany Terno, Léia Vandooren, Mathilde Zabiegala

♦conf.♦                   ♦archives♦


WORKSHOP : THE OFFICE OF GRAVITATIONAL DOCUMENTS#DATA

Les 2 et 3 mars 2016 le Laboratoire FIG. accueille l’artiste Dieudonné Cartier à réaliser une installation intitulée The Office of Gravitational Documents#Data

Avec : Helène Bellanger, Quentin Carrierre, Florian Da Silva, Lola Ertel, Remi Fernandez, Nicolas Giraud, Marinne Lemonnier, Prune Phi, Cammie Talamona, Carolina Zaccaro

♦archives♦


PROJET FORMES DE L’UBIQUITÉ

Réalisation d’une application pour téléphones de reconnaissance de signes graphiques dans l’image
Caroline Bernard, Matthieu Chérubini (chercheur associé), Jean-Louis Boissier (professeur émérite Paris 8), Fanny Terno et Barnabé Moinard (étudiants)
Cycle de conférences et expositions organisés avec la Galerie Espace pour l’art (Arles)
Exposition Galerie de l’Arena ENSP, dans le cadre d’octobre numérique 2016
Premier semestre 2016, cycle de conférences
Mars 2016, workshop de recherche
Juin 2016, workshop de recherche
Septembre 2016, résidence de recherche
Octobre 2016, exposition à Espace pour l’art, exposition à la galerie Arena et un workshop « Formes de l’ubiquité » s’appuie sur la mise en évidence de l’ubiquité végétale et des interprétations scientifiques, philosophiques et artistiques qu’elle peut susciter. Les plantes qui possèdent une identité dispersée sont le modèle possible d’un potentiel de mise en mémoire et d’accès à la mémoire. La reconnaissance est aujourd’hui une procédure qui relève de l’énergie numérique, elle-même ubiquitaire. La notion d’énergie est étroitement attachée à l’organique et à l’instrumental. L’opération « Formes de l’ubiquité » vise donc à découvrir des moyens et des attitudes artistiques qui relèvent d’une d’une saisie, d’une investigation du réel, par reconnaissance de formes. L’artiste sélectionné par l’École Nationale Supérieure de la photographie à Arles et l’association Asphodèle dans leur partenariat sur l’événement octobre numérique est Jean-Louis Boissier. L’association asphodèle pour la galerie « espace pour l’art » organise une exposition et trois conférences pour préparer le sujet abordé « ubiquité ». De son côté l’École Nationale Supérieure de la photographie propose à Jean-Louis Boissier de réaliser auprès des étudiants un workshop d’une semaine et une exposition de trois semaines dans la galerie Aréna.


ÉCRITURE & PHOTOGRAPHIE / CERCC-CRAI (ENS-ENSP)

Parcours de formation-recherche ENS de Lyon/ Ecole Nationale Supérieure de la Photographie d’Arles, 2015-2016
Première restitution le jeudi 21 avril 2016 à l’ENSP

Cette première restitution prendra la forme d’une boîte-exposition contenant les cinq projets réalisés. La boîte sera éditée à 20 exemplaires et l’un deux sera ouvert à cette occasion pour réaliser un accrochage public de son contenu.

Étienne Bigne, Amélie Blanc, Adrien Brussow, Juliette Degennes, Robin Denz, Tanguy Gatay, Kuzmina Iuliia, Ninon Johannes, Olivier Kerevel, Sarah Kowalczewski, Marine Lemonnier, Sigismondi Luca, Hughes Megan, Juliette Stella

♦archives♦


INVITATION ET ARC

Les 24 et 25 février 2016 invitation de l’artiste Hugues Reip


PROJET  OVERSCOPIA

Prototype de recherche réalisé dans le laboratoire Prospectives de l’image (PI) dans le cadre du programme Images Opératoires
Caroline Bernard, Matthieu Chérubini (chercheur associé), Mathilde Moignard, Prune Phi (étudiantes)
Mars 2016, workshop de recherche
Juillet 2016, présentation du dispositif aux Rencontres 2016, à Arles
À la suite du workshop de mars 2015, L’image s’en va-t-en-guerre, le laboratoire Prospectives de l’image s’engage dans la réalisation d’une pièce inédite. Le dispositif est une fourmilière dans laquelle des caméras analysent les déplacements et le comportement des insectes afin de comprendre les motifs génériques qui les animent. Cette analyse par l’image déclenche une navigation dans des bases de données connectées. La pièce en cours de réalisation entre dans la thématique sur la reconnaissance de l’image par analyse algorithmique (et teste les limites de celles-ci).


WORSHOP PRATIQUES DE L’ÉCRITURE / SUZANNE DOPPELT

Les 5 et 6 janvier 2016, l’écrivain, photographe et éditrice Suzanne Doppelt a donné un atelier d’écriture à l’ENSP


INVITATION ET ARC

Les 27 et 28 novembre 2015 invitation de l’artiste et photographe Marina Gadonneix


OBS/IN 2015

Du 8 au 12 décembre 2015
Restitution 11 décembre 2015 – Palais de l’Archevêché

Workshops

– Collage et montage: la ville recomposée avec Annelore Schneider (Collectif-Fact)
Tania Ruiz Gutiérrez (Paris 8) et Frédérique Entrialgo (ESADMM)
– Dans le courant avec Alexandre Castonguay (UQAM), Caroline Bernard (ENSP), Peter Sinclair (ESA Aix)
Cas de figure : la poétique de la méconnaissance de forme avec Jean Dubois  (UQAM)
Nicolas Nova (HEAD), Caroline Renard (LESA/AMU)


PARTENARIAT AVEC L’INSERM


OCTOBRE NUMÉRIQUE 2015

Expositions, conférences et workshops, collaboration avec la galerie Espace pour l’art Samuel Bianchini, soutien technique Oussama Moubarak
Coordination Yannick Vernet
Cette édition d’Octobre numérique 2015 a été l’occasion d’une collaboration avec la galerie Espace pour l’art. L’invité Samuel Bianchini a eu une exposition personnelle
et une conférence à l’auditorium de l’ENSP. À la galerie Arena de l’ENSP, l’artiste présentait deux œuvres en relation avec la thématique du workshop.

À plusieurs tout seul
du samedi 10 au lundi 12 octobre, 10 h-18 h, à l’ENSP
Installations de Samuel Bianchini et workshop des étudiants de l’ENSP.
Tous ensemble, installation interactive, Samuel Bianchini, 2007
OPERATION OPERATION, Ilan Engel Gallery, mars – mai 2012

Tous ensemble est une installation interactive. Sur un écran, une série d’images (entre vingt et quarante) représente la même vue sur un boulevard vide, à l’exception d’un ou quelques protagonistes, différents pour chacune des images. Ce sont des manifestants. Seuls ou en petit groupe, à pied ou véhiculés, ils avancent, de face, tous dans le même sens. Ainsi isolés, ces manifestants portent des pancartes, d’autres des banderoles ou des drapeaux ; parfois, c’est un véhicule aménagé pour l’occasion qui défile dans l’image. Plusieurs souris (cinq au minimum) sont posées sur un large socle face à ces images, invitant le public à interagir. Désigner avec le curseur une image et ses protagonistes, puis cliquer dessus fait avancer de quelques mètres sur l’écran ces derniers. Image par image, manifestants après manifestants, ils défilent, plus ou moins nombreux, plus ou moins synchronisés. Car si les modalités d’interaction sont élémentaires, les déplacements du seul curseur sur l’écran dépendent de l’ensemble des mouvements des souris ainsi activées, et de la moyenne, en temps réel, de leurs différents déplacements ; tous les spectateurs contrôlent ce seul et même curseur. Cette activité face à l’écran nécessite elle aussi de s’organiser collectivement. Les étudiants ont pendant dans le workshop réalisé trois prototypes utilisant cet outil.