Article 031 – Vivien Ayroles, L’observatoire entres les mains de l’artiste photographe

Vivien Ayroles – L’observatoire entre les mains de l’artiste photographe

texte : Vivien Ayroles – L’observatoire entre les mains de l’artiste

L’objet du mémoire dont est tiré cet article est la caractérisation des observatoires photographiques du paysage. L’artiste photographe qui est appelé à répondre à la commande publique peut-il réaliser véritablement un projet artistique comme cela lui est demandé ? Le photographe, bien qu’associé aux décisions dans les comités de pilotage, est engagé dans un rapport de force constant où son isolement se révèle flagrant. Pour comprendre les stratégies qui permettent au photographe de créer un itinéraire artistique, nous nous appuierons principalement sur trois expériences, réparties sur les 25 années d’existence de ce dispositif. De la réalisation des photographies à leur valorisation, la reconnaissance du travail de l’artiste n’est pas acquise.

Mots clés : Observatoire photographique du paysage, commande publique, création, liberté, représentation, itinéraire, territoire



Citer ce billet
Fabien Vallos (2017, 18 mai). Article 031 – Vivien Ayroles, L’observatoire entres les mains de l’artiste photographe. ENSP-CRAI. Consulté le 19 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/ofp0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.