Article 032 – Alice Millet, La jeune fille

Alice Millet – La jeune fille

AliceMILLET_LaJeuneFille

La jeune fille est un motif qui occupe tous les champs possibles de l’image. Figure massivement employée et très identifiée dans les objets culturels, qu’ils soient médiatiques ou artistiques, la jeune fille semble toujours résister en sa qualité d’image. Elle n’existerait donc pas: il n’existe que des images de jeune fille. En interrogeant ces images, il s’agit aussi d’interroger un mythe et sa construction. Comment « la jeune fille » s’impose-t-elle comme un mythe ? Quelles images produit ce mythe ? Comment s’opère le décollement du statut de sujet à celui d’objet, et finalement d’image ? Ce qui est proposé, c’est de «consommer» le mythe pour s’en faire les lecteurs: il s’agirait, selon l’expression de Roland Barthes, de consommer «le mythe selon les fins mêmes de sa structure», de vivre «le mythe à la façon d’une histoire à la fois vraie et irréelle», pour tenter d’en révéler les fonctions. «Qui est la Jeune-Fille? D’où vient-elle ? Où habite-t-elle ? Comment la trouver ?» La «jeune fille» partagerait ainsi le destin de l’image en tant que construction issue d’une projection, d’une réification. Quelle serait la teneur de cette image, qui oscille en permanence entre inoffensivité et menace ?

Mots clés: jeune fille, mythe, image, médias, construction, détournement.



Citer ce billet
Fabien Vallos (2017, 20 juin). Article 032 – Alice Millet, La jeune fille. ENSP-CRAI. Consulté le 2 mars 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/ofp1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.