Article 64 – Colloque Actes & Images: Vanessa Theodoropoulou

VANESSA THEODOROPOULOU

De la mise à mort à la mise en oeuvre des objets et des corps dans l’action artistique,une étude de cas.

En partant de l’idée deweyenne que l’art qualifie aussi bien l’acte de faire que lachose faite et qu’en même temps, il existe une différence entre un produit de l’art et une oeuvre d’art, nous essaierons, par le biais de quelques exemples d’oeuvres sollicitant le regard (et le corps), d’évoquer les modalités et enjeux de cette « mise en oeuvre », opérée au moment où sont activées monstration et perception.

Conférence de Vanessa Theodoropoulou dans le cadre du colloque Actes & Images, le 17 janvier 2019


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.