Article 84 – Colloque Vues & Données : Garance Chabert

GARANCE CHABERT

Pratiques du flux : l’image en proie à l’excès du visible

De nombreuses pratiques artistiques d’appropriation se focalisent depuis la n des années 2000 sur les enjeux sensibles et politiques de l’environnement numérique actuel, dont l’interface internet, et nourrissent leurs œuvres des images qui y sont accessibles et y circulent. La fluidité des données, le profilage induit par les algorithmes, l’étrangeté des contenus générés par des machines, etc. sont autant de sujets qui irriguent les œuvres iconographes ces dernières années. À partir de quelques exemples, on étudiera quelques stratégies artistiques d’infiltration et de détournement des images.

Conférence de Garance Chabert dans le cadre du colloque Vues & Données, le 14 février 2020


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.