Article 013 – P.-M. Drapeau-Martin, À défaut d’une image

PIERRE-MARIE DRAPEAU-MARTIN

À défaut d’une image
Pour une grammaire indécidée des signes

Les œuvres mettant en jeu du texte posent un problème de lecture. Faut-il les lire ou les regarder ? Et selon quels critères ? Oscillant entre arts plastiques et poésie, entre image et texte, elles semblent nous dire quelque chose tout en se dérobant aux systèmes de lecture classique. Certains penseurs de la modernité artistique (Rosalind Krauss, Pierre-Damien Huyghe, Jean-François Lyotard) nous donnent des pistes pour comprendre ces œuvres hybrides : se méfiant de la représentation, le spectateur est face à des manières, à un processus, plus qu’à une œuvre figée. Aussi quelles sont ces manières de jouer avec nos systèmes interprétatifs ?

TEXTE ( article de P.M Drapeau-Martin)

Mots-clés : Drapeau-Martin, grammaire indécidée, poésie, art plastique, manières, lecture



Citer ce billet
Fabien Vallos (2016, 11 avril). Article 013 – P.-M. Drapeau-Martin, À défaut d’une image. ENSP-CRAI. Consulté le 2 mars 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/ofoh

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.