article 003 du 19.11.2015 : PABLO MÉNDEZ

La matérialité de l’expérience. En revisitant l’art vidéo (TEXTE)

Abstract : La matérialité sous la loupe d’une théorie de l’art adornienne, se présente comme l’évidence vide de l’art. Un objet, un être humain, un espace, un temps et la phénoménologie au milieu. L’expérience artistique a été travaillée au long de l’histoire de la philosophie, de l’esthétique et de l’histoire de l’art, de la psychologie, de la neurologie. Mais ceci n’a quasiment jamais été traité comme matérialité constitutive du lien entre un spectateur et un objet. L’intérêt est justement d’essayer de l’étudier passant à travers l’art même : une théorie de l’art pour l’art. L’expérience est le nœud de l’expression artistique. Ceci trouble. Ceci est complexe. La poésie peut être un biais pour mieux saisir ce qui est insaisissable. Visiter les nouvelles expressions pour redéfinir un informe comme le purement poétique.

Mots-clés : Matérialité, expérience, art vidéo, objet-image, poiêsis et praxis, Adorno, théorie de l’art

Pour citer cet article : Pablo Méndez, « La matérialité de l’expérience. En revisitant l’art vidéo », CRAI, 2015
URL : http://enspcrai.hypotheses.org/article-19-11-2015-pablo-mendez

Texte

Annexes :

https://vimeo.com/78254396  – Willie Doherty, Secretion

https://vimeo.com/78252959 – Willie Doherty, Non-specific treath

https://www.youtube.com/watch?v=vbcfm_HILu0 – Herbert Pierre, Around Perception