Information 07.10.2015 – Intervention S. Bianchini

Samuel Bianchini

POUR UNE ESTHÉTIQUE OPÉRATIONNELLE
Élaborer et expérimenter des dispositifs artistiques interactifs en contexte.
Mercredi 7 octobre 2015 à 18 h 30

À PLUSIEURS TOUT SEUL
Exposition et workshop de Samuel Bianchini. Du jeudi 8 au lundi 12 octobre 2015
Vernissage samedi 10 octobre à 18 h
Galerie Aréna — ENSP — 16 rue des Arènes, Arles

BACK OFFICE
Exposition de Samuel Bianchini
proposée par Asphodèle, en collaboration avec l’ENSP
Commissariat : Laetitia Talbot
Galerie Espace pour l’art — 5 rue Réattu, Arles

Mots clés : Bianchini, esthétique, opérationnelle, interactivité, contexte, octobre numérique

Article 01.10.2015 – Barthes is Back

BARTHES IS BACK

11 vidéos présentées lors du colloque sur Roland Barthes, « Barthes is Back », au théâtre de la ville d’Arles durant les Rencontres internationales de la photographie de 2015.
Pierre-Marie Drapeau-Martin, Aurélie Jacquet, Émilie Saubestre, Rebecca Topakian, Anne-Sophie Tritschler.

Mots clés : Barthes, RIP 2015, ENSP, Drapeau-Martin, Jacquet, Saubestre, Topakian, Trischler, vidéos.

 

Information 01.10.2015 – Que faire avec les ruines ?

Emmanuel Zwenger et Gilles Saussier : Ruines du reportage et spolia documentaires.
Actes du colloque Que faire avec les ruines ? Poétique et politique des vestiges
sous la direction de Chantal Liaroutzos
À quelle négligence, à quel oubli ou à quelles intentions répond l’existence des ruines qui, elles, en appellent à la mémoire ? Suivre cette interrogation suppose de ne pas se limiter au champ littéraire, mais de croiser les approches et les démarches. Les Beaux-Arts, l’urbanisme et l’architecture, l’archéologie ainsi que la littérature trouvent dans ces rencontres l’occasion d’échanges privilégiés.
Publié avec le soutien de l’Université Paris-Diderot et du Centre d’Étude et de Recherche Interdisciplinaire de l’UFR LAC.

Abstract : À l’occasion du colloque, Que faire avec les ruines ? Poétique et politique des vestiges, Emmanuel Zwenger et Gilles Saussier échangent sur la notion de dialogisme photographique. Sont évoqués plusieurs projets photographiques menés par Gilles Saussier sur des sites spécifiques. De la ruine de son activité passée de reporter, Gilles Saussier a conservé la méthode de l’enquête pour questionner l’histoire de l’art. Il engage un processus réflexif à l’issue duquel c’est par le montage et par la mise en récit qu’il s’affirme a posteriori comme le véritable auteur de ses photographies.

http://www.pur-editions.fr/detail.php?idOuv=3840

Mots clefs : altérité, anthropologie, archive, auteur, Brancusi, colonialisme, dialogisme, documentaire, ruines, site-specific, spolia.

Que faire avec les ruines