Projet CNAP-ENSP

DES GESTES BLANCS PARMI LES SOLITUDES

Projet de commissariat 2015-2016 – Troisième édition du partenariat entre le CNAP (Centre national des arts plastiques)  et l’ENSP.
Vernissage le 4 juillet 2016, galerie Arena, ENSP – Arles
Du 5 juillet au 25 septembre 2016

Commissaires de l’exposition :
Amélie Blanc, Alice Millet, Camille Kirnidis, Lexane Laplace

Encadrement pédagogique :
Pascal Beausse, responsable des collections photographiques du CNAP
Christian Gattinoni, artiste et enseignant à l’ENSP.

Des gestes blancs parmi les solitudes

Un géant se tenant parmi les constellations, une voiture aux vitres embuées, une barque d’où plongent indéfiniment ceux dont elle sera la perte ou le salut, un visage happé par les plis d’une corolle bleue.  Images inquiètes. Chargées d’une intensité, d’un trouble, d’une force qui sommeille. Présences qui se dérobent, suspendues à la lisière du familier et de l’étrange, du banal et du merveilleux. Parfois affleure une menace: violence d’un flash, cadrage étouffant, embrasement des teintes. Ailleurs les images invitent à la fiction, au conte: robes de bal endormies, génie sorti de sa lampe. Là on croit à une apparition: passage d’un souffle, respiration d’un bleu, scintillement d’une étoffe. Ici le réel ressurgit brut: révolte d’un corps crispé, rappel silencieux d’une tragédie devenue tristement ordinaire. Le seul cri qui pourrait percer sera sourd.”

Pour cette troisième édition du partenariat entre le Centre national des arts plastiques et l’École nationale supérieure de la Photographie, l’exposition, organisée par quatre étudiantes, emprunte son titre à un vers du poème d’Apollinaire, Merlin et la vieille femme : « J’ai fait des gestes blancs parmi les solitudes ». Endossant le rôle de commissaires, avec comme matière les œuvres du fonds photographique du CNAP, elles construisent cette exposition comme l’énoncé d’un rapport au monde fait à la fois de réenchantement et d’assentiment aux choses dans leur indétermination, leur intranquillité, l’inconfort où elles nous laissent. Comme un appel à l’attention et à l’écoute des possibles.

 

Juul Hondius, Auto, 1999

 

Artistes exposés :
Duane Michals, Patrick Tosani, Juul Hondius, Marc Pataut, Georges Tony Stoll, Dieter Appelt, Mehdi Meddaci, Valerie Belin, Pierre Savatier, Patrick Everaert, Marina Ballo-Charmet, Valéry Jouve

Les 3 numéros du partenariat CNAP-ENSP

2013-2014 : « Il n’y a pas de monde achevé »
2014-2015 : Il fait beau je sors
2015-2016 : Des gestes blancs parmi les solitudes

journal il n'a pas de monde achevéIl fait beau je sorsDes gestes blancs parmi les solitudes