Information 1.07.2016 – Exposition Sous le soleil exactement

Sous le soleil exactement / Coucher de soleil et lever de rideau
du 2 juillet – 25 septembre 2016. Vernissage le 2 juillet à 18h.

Commissariat Éloïse Guénard
Avec Mathilde Barrio Nuevo, Nina Beier et Marie Lund, Dominique Blais, Caroline Corbasson, David Coste, Julien Creuzet, Nicolas Darrot, Edith Dekyndt, Simon Faithfull, Bertrand Lamarche, Paul Pouvreau, Lotty Rosenfeld, Jean-Claude Ruggirello, Sigudur Arni Sigurdsson.

La fabrique du paysage s’expose. Chaque fois, l’œuvre qui se place dans son rapport au réel et au spectateur, ouvre la possibilité de reconfigurer l’espace, symbolique ou concret. La question n’est pas anodine, pour peu que le paysage désigne une manière de penser l’œuvre et d’habiter le monde.

Information 13.06.2016 – Pour un documentaire expérimental – ArtPress 433

Gilles SAUSSIER

Pour un documentaire expérimental, Interview par Étienne HATT
Art Press 433, mai 2016 (pages 39/40/41/42)

Après Site-Specific , exposition monographique au Frac Haute-Normandie (lire artpress, n°425, septembre 2015)
Gilles Saussier, qui invite pour l’occasion Stéphanie Solinas, présente, jusqu’au 29 mai, Vitrine, Fourrure, photographie au Centre photographique d’Île-de-France. Il revient ici sur sa pratique réflexive du documentaire.

img425 (1) img426 (1)img428

Information 13.06.2016 – Festival F/STOP

FESTIVAL F/STOP 

La 7e édition du festival de photographie f/stop a lieu sous le commissariat des éditeurs de Spector Books : Anne König et Jan Wenzel et de nombreux invités comme Gilles Saussier, Ariella Azoulay, Monica Haller, Armin Linke.

Une exposition présente une sélection de travaux d’étudiants de l’ENSP, du HfG Karlsruhe, de la Rodchenko Art School de Moscou :
Hilda CaicedoLouis MattonAnne-Sophie TritschlerChloé Vignaud et Marta Pareja Cobos (résidente du programme international de recherche et de création de l’ENSP)

Exposition présentée du 23 juin au 3 juillet 2016 à la Leipziger Baumwollspinnerei

fstop_pleine_page

Article 11.05.2016 – E. Meloni – Le paysage et la photographie

EMANUELA MELONI

Article 10.05.2016 – I. Spote – Faire corps avec la technologie ?

ISOLINE SPOTE

Faire corps avec la technologie ? Études de l’incidence des sciences et technologies dans les arts.

Abstract : Les avancées technologiques sont introduites de façon exponentielle dans nos vies. Comme tout outil, il implique des conséquences sur nos gestes, notre comportement, mais aussi sur la manière dont nous nous considérons en tant qu’être humain. En somme, partout où la technologie prend forme, dans l’informatique, la médecine, les arts, elle engage un processus mutationnel qui touche les représentations du corps, l’individu, les formes et les contenus artistiques. Les réflexions sur ce phénomène ainsi que les problèmes éthiques inhérents à ce dernier, nous sont contemporain et fond émerger différents courants de pensée. Les recherches et les œuvres qui en découlent sont manifestes de l’ampleur de ce mécanisme.

Mots-clés : Spote, technologie, corps, cybernetic, art numérique, bio-art.

Article 04.05.2016 – C. Zaccaro – L’œuvre comme épreuve de l’écart

CAROLINA ZACCARO

L’œuvre d’art comme épreuve de l’écart entre la mesure et l’objet
Notes sur l’immaturité de l’artiste.

Abstract : Installations, sculptures, performances. Ces pratiques altèrent notre perception de l’espace et nous proposent d’expérimenter des non-lieux. Si l’œuvre d’art est une atopie, comment pouvons-nous donc nous placer face à l’écart qui s’en suit? Simplement, en acceptant et en établissant les justes distances. Pour illustrer ce processus, nous nous servirons du texte du Baron Perché, roman clé de l’œuvre d’Italo Calvino et nous appliquerons à sa structure narrative la valeur de paradigme de création. Le Baron, incapable de se tenir aux règles préétablies instaure une distance entre soi et le monde et choisit d’interagir avec son entourage depuis le haut des arbres. Éloge de la légèreté, de la désobéissance, de l’obstination, le roman de Calvino nous propose de découvrir l’éthique de l’immaturité. Peut-elle conduire à des résultats inattendus ?

Mots clés : Zaccaro, mesure, œuvre, immaturité, Calvino, Baron perché, distance, paradigme de création.

Texte en français et en italien

Article 03.05.2016 – P. Wallerich – Le rapport texte-image

PAULINE WALLERICH

Le rapport texte-image : pour l’élaboration d’une mythogenèse.

Abstract : L’objet de cette étude est d’ouvrir une discussion autour de la question du rapport texte-image et de comprendre en quoi ce dispositif participe à l’élaboration d’une mythogenèse. Comment faire son mythe ? Pourquoi quelqu’un en vient-il à se raconter ? De quelle manière les artistes qui travaillent sur le récit de soi en viennent à coupler une image à un texte ? Par quel moyen intervient le dispositif texte-image dans l’élaboration d’une mythogenèse ? Ce mémoire interroge cette nouvelle forme esthétique du récit de soi depuis la fin des années 1960 et tente d’analyser le rôle du dispositif texte-image dans cette élaboration.

Mots clés : Wallerich, quête identitaire, mythogenèse, esthétique du récit, fictionnalisation de soi, entre-image, ré-inscription du langage

Article 11.04.2016 – P.-M. Drapeau-Martin – À défaut d’une image

PIERRE-MARIE DRAPEAU-MARTIN

Mots-clés : Drapeau-Martin, grammaire indécidée, poésie, art plastique, manières, lect

Article 07.04.2016 – A. De Francesco – Désignification, grammoclastie et alter-lisibilité

ALESSANDRO DE FRANCESCO

Désignification, grammoclastie, alter-lisible/dicible : donner des mots à la subversion du poétique

Abstract : Conférence prononcée lors de la journée d’études Les Nouvelles Écritures Politiques : Le Poète Dans La Communauté, Birkbeck – University of London, 13 février 2015, publiée in A. De Francesco, Continuum. Écrits sur la poésie comme pratique artistique, La Haye/Tirana : Uitgeverij, 2015

Mots clés : Francesco, poétique, grammoclastie, alter-lisibilité, désignification, subversion, œuvre.

Article 22.03.2016 – R. Topakian – Le quelconque du portrait

REBECCA TOPAKIAN 

Mots-clés : Topakian, ontologie, quelconque, portrait pluriel, être pluriel, geste synecdoque, .singularité, phénoménologie, portrait, identité

Information du 03.03.2016 – Conférence

Fabien Vallos

Dans le cadre des RENCONTRES DE LA CRÉATION MUSICALE en Bourgogne et de la journée autour des réflexions sur la création musicale comme nouveaux métiers, nouveaux territoires Fabien Vallos fait un exposé introductif intitulé Résistance & opérativité.

Vendredi 4 mars, 10 h – 10 h 30. À l’Atheneum – centre culturel de l’Université de Bourgogne.

Information 01.03.2016 – Exposition Le musée caché

Nicolas Giraud

– Commissaire de l’exposition Le Musée Caché au FRAC PACA, Marseille
Ouverture le 4 mars 2016/jusqu’au 5 juin 2016

– Participation au colloque Iconicity-Regards croisés sur la ville et les territoires, entre art et urbanisme, en présence d’Alexandre Quoi et louis Matton– MuCEM, Marseille
Le 9 mars 2016

– Colloque Face au flux à l’université Jean-Monnet, Saint-Etienne
Le 16 mars 2016

Mots-clés : Commissaire, exposition, Nicolas Giraud, Le Musée caché, FRAC PACA, colloque

Information 08.02.2016 – Séminaire Philosophie de l’œuvre

Séminaire de philosophie de l’œuvre/2016
Laboratoire FIG. /Fabien Vallos

1er mars
• séminaire de recherche (journée) : Parodie & principe d’insincérité.
2-3 mars
Dieudonné Cartier (artiste) vient réaliser un workshop
22 mars
• séminaire de recherche : Le Tournant
22-24 mars
A Constructed World (artistes – Esba Talm Angers) viennent réaliser un workshop
29 mars
• séminaire de recherche  : Vers une théorie non-dualiste
29-30 mars
Alessandro De Francesco (écrivain – théoricien) invité du séminaire
10 mai
• séminaire de conclusion

Information 04.02.2016 – Entre le site et l’image

Gilles Saussier : Entre le site et l’image.
Notes sur une pratique photographique de site specific.

Communication publiée in actes du colloque La Seine, une vallée, des imaginaires, Perceptions et représentations de la Seine du Moyen Age à nos jours, organisé par l’Université de Rouen en septembre 2013.
Presses universitaires de Rouen et du Havre. ISBN-13 9791024002408

Abstract : Gilles Saussier revient sur son premier reportage sur les derniers habitants de l’île de Chatou. Il propose une réflexion sur les relations entre photographie documentaire, enquête anthropologique et pratiques artistiques de site-specific ou de responsive site-speficic. Notion de site souvent occultée dans les débats sur la photographie contemporaine par la prééminence des catégories du paysage et du territoire liées à la tradition des missions d’exploration ou d’inventaire patrimonial depuis le milieu du XIX° siècle. Notion de spécificité au cœur du minimalisme et de l’art conceptuel au contact desquels s’est réinventée la tradition photographique documentaire au début des années 1970. En réponse à un site spécifique pour penser le rapport à l’espace, au contexte, au référent d’un document photographique contemporain trop souvent réduit aux enjeux du tableau photographique et de sa reconnaissance institutionnelle par le monde de l’art.

Mots clefs : Seine, Axe historique parisien, île de Chatou, territoire, tableau photographique, responsive site-specific.